Déclaration du porte parole du ministère des affaires étrangères français le 19 mars 2014 [en]

La France est préoccupée par les arrestations ces derniers jours à Sri Lanka de plusieurs défenseurs des droits de l’Homme reconnus et respectés pour leurs actions dans ce domaine.

Nous appelons les autorités sri lankaises à garantir pleinement le respect de l’État de droit.

La France suit attentivement la situation des droits de l’Homme à Sri Lanka. Elle soutient actuellement l’élaboration d’une résolution au conseil des droits de l’Homme des Nations unies, afin de rappeler aux autorités sri lankaises la nécessité de mettre en oeuvre des mesures de réconciliation nationale. Cette dernière passe par le respect des droits de l’Homme en toutes circonstances et par la lutte contre l’impunité.

Dernière modification : 22/09/2014

Haut de page