Contributions de la France au développement de Sri Lanka [en]

1/ Dans la Province du Nord

Dans le domaine humanitaire, en plus de ses contributions annuelles à l’action de l’Union Européenne et aux budgets des agences des Nations Unies pour leurs opérations à travers le monde, la France a, au cours des quatre dernières années, versé 2 225 000 d’euros au Haut Commissariat pour les Réfugiés pour contribuer à Sri Lanka, à l’assistance aux personnes déplacées dans les camps et lors de leur retour chez elles.

En collaboration avec le gouvernement de Colombo et la Banque asiatique de développement, l’Agence Française de Développement (AFD) cofinance le projet d’assainissement et d’approvisionnement en eau de Jaffna et Kilinochchi. Ce projet vise non seulement à donner aux populations de zones urbaines et rurales de la péninsule un accès à l’eau et à des installations sanitaires mais aussi à renforcer la capacité des structures locales à préserver les ressources en eau et à les gérer. La construction des réseaux d’approvisionnement et d’assainissement commencera en 2014 pour s’achever en décembre 2015. À terme, 300 000 personnes auront accès à l’eau et 100 000 personnes bénéficieront d’infrastructures d’assainissement, ce qui contribuera directement à améliorer la santé des bénéficiaires, à favoriser le développement économique et humain de la région et à réduire la vulnérabilité des populations.

L’AFD aide à financer la partie « adduction d’eau » du projet, grâce à un prêt concessionnel de 35 MEuros au gouvernement de Sri Lanka. Entre autres structures, ce prêt permettra la construction d’une prise d’eau, d’une station de relevage, d’une canalisation brute, d’une station de traitement d’eau et de sa station de reprise.

2/ Dans la Province de l’Est

En 2005, la France s’est engagée à soutenir la reconstruction et le développement de la province de l’Est à travers un projet de développement majeur. Grâce à un prêt concessionnel de 79 millions d’Euros accordé au gouvernement par l’AFD, ce projet a permis la construction et la réhabilitation d’infrastructures publiques dans le district de Trincomalee :

-  des routes (la route A15 entre Trincomalee et Thirukkodiyamadu, la route B10 entre Kantale et le bord de mer et la route côtière de classe C du district de Trincomalee) ;
-  des ponts (construction de 5 ponts sur la route A15) ;
-  des réseaux d’adduction d’eau et de distribution d’électricité ;
-  des infrastructures communautaires (écoles, bibliothèques, centres médicaux, etc.).

Les travaux sont quasiment terminés. Ceux de la composante eau s’achèveront dans le courant de l’année 2013.

L’action de la France dans le secteur de l’eau est en outre complétée par la réhabilitation de l’unité de traitement des eaux de Kantale, réalisée par la société française VINCI et financée par un prêt concessionnel (12,5 millions d’Euros) du ministère français de l’Economie et des finances, dans le cadre de la RPE - Réserve Pays Émergents. La station de traitement, inaugurée par le Président Mahinda Rajapakse et l’ambassadrice de France, Christine Robichon, le 3 février 2013, permettra à plus de 300 000 personnes d’avoir accès à une eau de meilleure qualité.

En 2010, PROPARCO (pendant de l’AFD pour le secteur privé), a signé un deuxième accord de prêt, à hauteur de 10 millions d’euros, avec Lanka Orix afin de soutenir les investissements dans le Nord et l’Est du pays. Cela permet à des petites et moyennes entreprises, qui n’avaient auparavant pas accès au crédit, d’acheter de nouveaux équipements et de développer leurs activités. Ce financement vise à rééquilibrer les disparités régionales et à stimuler la reprise de l’économie locale.

L’AFD soutient également l’activité de l’association partenaire « Solidarité Laïque » avec une subvention d’environ 430 000 Euros accordée pour la deuxième phase du projet "Éducation pour tous"(2012-2015). Une première contribution de 178 000 Euros avait été effectuée en 2010. Ce projet, conduit en partenariat avec un consortium de trois ONG locales, vise à renforcer la capacité des différents acteurs de l’éducation et à développer les échanges entre la société civile et les pouvoirs publics.

3/ Projets à l’échelle du Pays et dans les autres provinces

L’AFD a débloqué 10 millions d’Euros pour un projet visant à relancer le secteur de la construction dans les régions touchées par le tsunami, à travers une ligne de crédit concessionnel de 9 millions d’Euros accordée en 2005 à la Banque centrale de Sri Lanka et également à travers la construction de l’« Advanced Construction Training Academy » (ACTA) d’un montant d’1 million d’Euros – ACTA est un centre de formation professionnelle pour le secteur de la construction qui commence à avoir une réputation internationale grâce à son partenariat avec l’Université de Northumbria au Royaume-Uni.

En 2012, PROPARCO a ouvert une ligne de crédit de 16 millions d’Euros avec la Sampath Bank afin de refinancer des investissements ayant un impact positif sur l’environnement (renforcement des capacités de production en énergie renouvelable, amélioration de l’efficacité énergétique dans le bâtiment)

Depuis 2012, dans le cadre de son mandat qui vise à favoriser une croissance verte et équitable, l’AFD travaille, avec la Banque Asiatique de Développement, à un projet visant à créer de nouveaux réseaux d’eau potable à l’Est de Colombo et à moderniser le système de pompage et de transport de l’eau vers la capitale, pour des engagements représentant 89 millions d’euros

Le ministère français de l’Economie et des finances a financé plusieurs projets dans le cadre de la Réserve pays émergents (RPE) :

- Un prêt concessionnel de 9,5 millions d’Euros a permis l’amélioration des équipements des salles d’opération et la fourniture de matériel médical lourd aux hôpitaux de différentes villes (Anuradhapura, Galle, Jaffna, Point Pedro, Mannar, Vavuniya, Akkaraipattu, Mahaoya, Monaragala, Kalmunai, Kantale, Polonnaruwa, Trincomalee). Ce prêt a permis l’acquisition de six salles d’opération modulables, de dix unités de production d’oxygène, de deux salles de chirurgie cardiaque, d’un CT-scanner et de 20 défibrillateurs.

- Un accord de financement de 22,05 M Euros signé avec le ministère des finances sri lankais en décembre 2011, porte sur la fourniture de 46 ponts métalliques, dont la mise en œuvre a fait l’objet, en décembre 2012, d’un contrat commercial entre la Road Development Authority et la société Matière.

La France soutient également le financement de l’extension et de l’amélioration des centrales hydroélectriques de Laxapana et de Wimalasurendra, dans le cadre d’un crédit à l’export de plus de 40 millions d’Euros.

Depuis Février 2012, la Coface, Compagnie française d’assurance-crédit à l’exportation, a recommencé à garantir les risques souverains sur les projets du secteur public.

(Dernière mise à jour 21/05/2013)

Dernière modification : 23/07/2013

Haut de page