La France signe un prêt de 70 MUSD pour un projet d’amélioration de la station de traitement d’Ambatale et du réseau d’adduction en eau à Colombo. [en]

Une convention de crédit a été signée entre l’Agence française de développement (AFD) et le Gouvernement du Sri Lanka pour un prêt de 70 MUSD afin de financer un projet d’amélioration des capacités de traitement et de l’efficacité énergétique de la station d’Ambatale (524 000m3/j) ainsi que l’amélioration de canalisations de transmission et d’un réservoir.

JPEG

Les travaux comprendront le renouvellement de pompes, la pose de conduites de transport, la construction d’un réservoir de 15 000 m3 et l’installation d’un système de télégestion et d’un équipement de retro-lavage pour les filtres à sable.

Ce projet améliorera l’efficacité du traitement et réduira les pertes énergétiques liées au traitement et au transport de l’eau potable par 30%. L’eau économisée permettra d’augmenter la population desservie par la station tandis que l’énergie économisée par le remplacement de pompes contribuera à la réduction des coûts d’un poste stratégique. En effet, l’énergie représente 20% des dépenses opérationnelles du bénéficiaire final, le National Water Supply and Distribution Board (NWSDB). Par ailleurs, cette réduction de dépense énergétique permettra une réduction directe des émissions de gaz à effet de serre produite par des centrales électriques fonctionnant à l’énergie fossile.

La maitrise d’ouvrage sera assurée par le NWSDB et ce projet s’inscrit dans un projet plus vaste « Eau de Colombo » co-financé par le Banque asiatique de développement (BAsD)

La convention a été signée le 29 septembre 2014 au Ministère des finances par le Secrétaire du trésor, M Jayasundera, et co-signée par l’Ambassadeur de France au Sri Lanka, M. Jean-Paul Monchau et la Directrice régionale pour l’Asie du Sud à l’AFD, Mme Aude Flogny.

Dernière modification : 02/10/2014

Haut de page