LabCitoyen 2016 : Les lauréats nous parlent de leur expérience

Du 3 au 11 juillet, nos deux lauréats de l’édition LabCitoyen 2016 ont profité d’un séjour parisien, et ont participé à des ateliers et conférences autour du thème de la Santé et les Droits de l’Homme. Pour nous, en quelques mots, ils reviennent sur leur expérience à Paris

JPEG

Cette année encore, le programme « LabCitoyen » a rassemblé des jeunes francophones, venus du monde entier, pour une semaine de débats, conférences, tables rondes et ateliers autour d’une thématique étroitement liée aux droits de l’Homme. Programme du ministère des Affaires étrangères et du Développement international et de l’Institut français, en étroite collaboration avec la Maison des Cultures du Monde, LabCitoyen vise à la fois à promouvoir la langue française en tant qu’outil de débat et d’action et de faire entendre les questions, positions et discours portés par la France à l’international.

L’édition 2016, qui s’est déroulée du 3 au 11 juillet, à Paris, a porté sur un sujet essentiel de notre temps : les droits de l’Homme au regard des enjeux de santé. Les participants ont ainsi pu explorer les multiples aspects du droit à la santé et mettre en lumière, par l’échange de leurs expériences, le rôle décisif des initiatives citoyennes dans l’émergence d’une politique de santé durable au plan international.

JPEG

Cette année, la programmation de LabCitoyen a été pensée avec l’ARCAT, association de lutte contre le VIH/SIDA, et a été placée sous le patronage de l’Ambassadrice des Droits de l’Homme, Patrizianna Sparacino-Thiellay. Afin de souligner comment la santé, par les libertés qu’elle implique et les conditions qu’elle exige, est intimement solidaire des autres droits humains, les participants ont confronté les questions de santé face aux grands principes des droits de l’homme (déterminants de la santé, lutte contre l’inégalité d’accès aux soins) et de la démocratie, puis ont abordé des sujets plus spécifiques tels que la santé sexuelle, la e-santé et le progrès scientifique et l’accès à l’information.

JPEG

L’édition 2016 de LabCitoyen a été un réel succès et cela grâce aux participants qui ont été d’une qualité exceptionnelle. Leurs engagements, réflexions et leur ouverture d’esprit ont permis de construire de nombreux débats et échanges, ce qui constitue la force et l’essence-même de ce programme.

Nos deux lauréats sri-lankais, se sont vu offrir l’opportunité de participer à ce séjour, au terme d’un long et difficile processus de sélection.
Tout juste de retour, ils ont partagé leur expérience. Retour sur leur séjour à Paris :

Témoignage de Poornima Thuduwage, lauréate LabCitoyen 2016

« Cette année j’ai passé un temps inoubliable à Paris avec cinquante autres jeunes de 39 pays différents. Je suis vraiment contente d’avoir participé à ce programme qui définissait véritablement « l’échange et le partage ». Au terme des ateliers, on a appris beaucoup. Tout le programme était bien organisé. Les interventions nous ont ouvert à un nouvel aspect de la thématique de « la santé et les droits de l’homme ». Tous les participants étaient très motivés vis-à-vis de cette thématique. Ainsi, toutes les discussions que l’on a eues avec les mentors et les intervenants étaient vives et inspirantes. Surtout, au cours de ces discussions, on a découvert la situation de la santé et les droits de l’homme en France et dans les autres pays représentés dans le programme. Je voudrais remercier l’ambassade de France à Sri Lanka et Maldives, l’Institut français, l’Alliance française et UCPA de tous les efforts entrepris pour nous offrir cette expérience à Paris.
En plus, les amis que j’ai rencontrés grâce à ce programme sont sympas. Avec eux, je me suis bien amusée ; on a visité Paris, on a fêté ensemble, on a fait des promenades ensembles, etc. La semaine que j’ai passé avec eux, c’est inoubliable. »

JPEG

JPEG

Témoignage de Joshua Perera, lauréat LabCitoyen 2016

« Dire que mes expériences LabCitoyen étaient incroyables, ça ne suffit pas. Je ne peux pas bien exprimer comment ce séjour m’a changé. Je ne sais plus où commencer aussi.
C’étaient merveilleux de rencontrer tous ces jeunes, qui viennent des cultures divers et qui sont du même avis que la santé et les droits de l’Homme aillent ensemble. Je veux dire que j’ai beaucoup appris. Mais c’est plus que ça. Ma connaissance des problèmes de santé a été approfondie. Tout le monde a partagé des informations sur les problèmes qui ravagent leurs pays. Ils ont proposé des solutions. Ecouter leurs histoires et les discours m’ont fait réévaluer les choses différemment. Et nous avons beaucoup réfléchi sur des thématiques différentes pour mieux comprendre qu’est-ce que cela veut dire ‘Sante’. J’étais ravi de trouver que tout le monde était ouvert d’esprit. Nous avons beaucoup parlé des problèmes qui touchent la communauté LGBTQ et les femmes. La sévérité du manque d’éducation sexuelle était une thématique discutée par presque tout le monde. J’étais fasciné par l’exploration de cette thématique puisqu’elle devient de plus en plus importante. De plus j’étais fasciné de voir que tous les autres étaient du même avis.
Je continue à réfléchir sur ces expériences et ce que j’ai appris. Parce que l’éducation me fascine et je travaille à mi-temps comme professeur, j’aimerais essayer d’incorporer ces thématiques dans mes leçons. J’aimerais aussi organiser des ateliers comme ceux que j’ai vu pour éduquer les ados sur les droits de femme, les sexualités et des autres thématiques pertinentes pour faire progresser la société et les droits de l’Homme dans le futur. »

JPEG

Dernière modification : 10/08/2016

Haut de page