Levée de l’état d’urgence - 26 août 2011

Le président de la République de Sri Lanka, Mahinda Rajapakse, a annoncé le 25 août 2011, la levée prochaine de l’état d’urgence dans le pays. La France se félicite de cette décision qu’elle avait appelée de ses vœux à plusieurs reprises.

Ces lois d’exception ont été instaurées en 1983 dans le cadre du conflit opposant le gouvernement aux Tigres de Libération de l’Eelam Tamoul (LTTE). Elles ont perdu leur raison d’être depuis la défaite du LTTE et l’arrêt de l’activité terroriste en mai 2009.

Partiellement levées depuis le printemps 2010, ces dispositions permettaient encore la détention prolongée de nombreux opposants au régime. A ce titre, leur retrait total faisait partie des recommandations préconisées par le panel d’experts mis en place par le Secrétaire général des Nations Unies, dans son rapport du 25 avril 2011.

Il s’agit d’une étape essentielle vers la restauration de l’Etat de droit et de la démocratie au Sri Lanka. La France encourage les autorités sri lankaises à poursuivre leurs efforts en ce sens.

Dernière modification : 01/08/2013

Haut de page