Visite de l’Ambassadrice dans les districts de Mannar et Jaffna (7 au 12 janvier 2013) [en]

Christine Robichon, Ambassadrice de France à Sri Lanka et aux Maldives, a visité Jaffna et Mannar (Province du Nord) du 7 au 12 Janvier 2013. Dans ces deux villes, elle s’est entretenue avec les représentants de l’administration gouvernementale, les évêques des deux diocèses et d’autres leaders religieux, ainsi qu’avec des membres de la société civile et les agences des Nations-Unies. A Jaffna, elle a également rencontré la chambre de commerce et d’industrie de Yalpanam et le conseil d’administration de l’Alliance Française de Jaffna et à Mannar, le conseil municipal.

 

Les objectifs de cette visite étaient d’évaluer les progrès du développement et de mieux comprendre les besoins et aspirations de la population, en portant une attention particulière aux pêcheurs. Les exposés du commandant de la marine de la Zone nord, l’amiral Shirantha Udawatta, des représentants du gouvernement et des sociétés et coopératives de pêche lui ont permis de se rendre compte des dommages occasionnés par les chaluts indiens sur les moyens de subsistance des pêcheurs locaux et des conséquences néfastes de l’utilisation de méthodes de pêche interdites sur l’environnement et sur les ressources naturelles. Les pêcheurs ont également souligné, parmi les autres difficultés auxquelles ils font face, les restrictions imposées par la Marine. L’ambassadrice a visité l’usine VICJAF de fabrication de filets de pêche créée et dirigée par Caritas et a déclaré : “Je suis heureuse de voir que cette usine, partiellement financée par des dons en provenance de France (Secours catholique) fonctionne à pleine capacité et emploie actuellement 70 personnes, dont un nombre important de femmes chefs de famille”.

 

A Jaffna, elle a également visité l’université où les cours étaient suspendus depuis plus d’un mois, en réaction à l’arrestation de quatre étudiants. Elle a été informée par la vice-chancelière, Mme Arasaratnam, que les cours avaient repris ce jour-là.

 

L’ambassadrice, également intéressée par la question de la réinstallation des communautés tamoule et musulmane déplacées par la guerre, s’est rendue dans des lieux où ce processus est en cours, notamment certaines parties de l’ancienne zone de haute sécurité de Jaffna, le quartier musulman de Jaffna et différents endroits à Mannar et dans ses environs.

 

Au cours de ses rencontres avec les populations réinstallées et avec la société civile, elle a accordé une attention particulière aux relations entre communautés Tamoule et Musulmane. “Il est encourageant de voir des tamouls et des musulmans travailler ensemble au sein de certaines organisations pour apporter de l’aide à toutes les communautés affectées par la guerre, mais certains signes de tensions ethniques, particulièrement à Mannar, sont inquiétants” a déclaré l’ambassadrice.

 

Visiting caritas run VICJAF fishnet factory in Jaffna . - JPEG

 

H.E Christine Robichon meets with the Commander Northern Naval Area, Rear Admiral Shirantha Udawatta, in Jaffna peninsula. - JPEG

 

Visiting Osmanyia College in the Muslim borough of Jaffna , where the number of students and teachers is on the rise. - JPEG

 

Meeting with the Bishop of Jaffna, Most Rev. Dr. Thomas Savundaranayagam - JPEG

 

Dernière modification : 22/01/2013

Haut de page